Interview de Camille Pène, en charge de l’Atelier Français

L'atelier Français jeune initiative présentée par Artbeating

Bonjour à tous,

L’atelier Français est une jeune initiative qui met en avant les industries créatives. Et comme cela comprend le design, chez nous, à Artbeating, forcément, ça nous intéresse !

Nous avons donc rencontré et interviewé Camille Pène, qui fait partie de l’association Diversités, en charge du développement de l’Atelier Français et qui a bien voulu répondre à nos questions.

Artbeating (AB) : Bonjour, tout d’abord, qu’est ce que l’Atelier Francais ?

Camille Pène (CP) : L’Atelier Français est une plate-forme pour les industries créatives, qui a vocation à réunir les industries de la création et les fournisseurs de services numériques pour permettre les échanges entre ces différents secteurs et favoriser la visibilité de la créativité française à l’international en s’appuyant sur le réseau culturel français à l’étranger.

L’Atelier Français est né d’une volonté de créer un espace de dialogue pour les différents secteurs créatifs qui échangent peu alors qu’ils auraient beaucoup à gagner à dialoguer.

Par exemple, alors que le marché de l’édition numérique prend de l’ampleur, l’industrie du livre peut apprendre de l’expérience de l’industrie de la musique qui a connu il y a déjà plusieurs années cette transition vers des contenus numériques.

AB : Qui est à l’initiative de ce projet ?

CP : L’Atelier Français est un projet porté par l’association Diversités, qui regroupe les organismes de promotion des industries créatives à l’international. Ce projet est né d’une volonté du Ministère des Affaires Etrangères de renforcer la visibilité des industries créatives françaises à l’international. Le Ministère a demandé à Diversités de mener une étude de faisabilité (réalisée avec faberNovel) puis de réaliser la plate-forme appelée à devenir l’Atelier Français, en raison de l’expertise de notre association dans le domaine des industries créatives.

L’Atelier Français est piloté par un Comité qui regroupe divers organismes représentatifs des industries créatives :

  • Le Bureau Export de la musique française,
  • Le Bureau international de l’édition française,
  • L’organisme Unifrance pour le cinéma,
  • La SACEM,
  • La SACD
  • (la liste complète des organismes partenaires de l’Atelier Français est consultable ici)

    AB : Quel sont les différents objectifs de l’Atelier Français ?

    CP : L’Atelier Français est un projet d’intérêt général dont le but est de rassembler très largement les professionnels des industries créatives, afin de servir plusieurs objectifs.

    En premier lieu, il s’agit de créer une communauté, un sentiment d’appartenance aux industries culturelles et créatives. Le secteur des « Creative Industries » est une vraie force économique en Grande-Bretagne mais l’expression évoque une réalité assez disparate en France.

    Les rendez-vous mensuels de l’Atelier Français ont justement pour but de provoquer des rencontres entre professionnels de différentes industries pour faciliter les coopérations et de mettre en avant les projets les plus innovants ou issus de la collaboration entre plusieurs acteurs.

    Le site web de l’Atelier Français vise à répondre aux besoins d’information et de formation des différentes catégories de professionnels.

    Enfin, l’Atelier Français souhaite être une vitrine de la créativité française à l’international et travaille dans ce sens en collaboration avec le réseau culturel français à l’étranger.

    AB : A qui s’adresse l’Atelier Français ?

    CP: L’Atelier Français s’adresse aux professionnels des industries créatives, essentiellement des secteurs du livre, de la musique, du cinéma, de l’audiovisuel, du design et du jeu vidéo.

    Mais la plate-forme s’adresse aussi aux membres du réseau culturel français à l’étranger, qui a besoin d’être informé des réalisations innovantes dans le secteur des industries créatives françaises.

    AB : Comment participer aux conférences organisées ainsi qu’entrer dans la communauté ?

    CP: Si un professionnel désire rejoindre la communauté de l’Atelier Français et s’inscrire aux conférences, il doit tout simplement créer un compte sur le site.

    Si un organisme, une association ou une entreprise souhaite nouer un partenariat spécifique, il suffit d’envoyer un mail à l’adresse contact@atelier-francais.org.

    AB : Et aujourd’hui, quelle est l’actualité de l’Atelier Français ?

    CP : L’objectif à court terme de l’Atelier Français est de maintenir le rythme des conférences mensuelles avec une programmation pointue dans laquelle la communauté de professionels se retrouve.

    Les prochains événements porteront donc sur :

  • La littérature augmentée (« Littérature et numérique : vers quelles écritures ? » le 21 avril 2011) en partenariat avec la Société des gens de lettres,
  • La R&D (« Quelle R&D dans les industries créatives ? » le 19 mai 2011 ),
  • Et la ville créative (« Ville créative : marketing urbain ou modèle économique ? » le 23 juin 2011) en partenariat avec Futur en seine.
  • Les conférences permettent de créer un contenu (vidéos, compte-rendu écrit) qui est une très bonne source d’information pour les professionnels.

    A moyen terme, l’Atelier Français souhaite renforcer ses relations avec les organismes partenaires et le réseau culturel à l’étranger, pour concevoir des services qui répondent aux besoins des professionnels des industries créatives.

    l'Atelier Français, plateforme des industries créatives Maintenant que vous avez fait plus ample connaissance avec l’Atelier Français, nous vous invitons à rejoindre sa communauté afin de promouvoir le design français à l’étranger !
    Vous pouvez laisser un commentaire, ou utiliser un rétrolien.

    2 Réponses to “Interview de Camille Pène, en charge de l’Atelier Français”

    1. [...] interview de Camille Pène par le site internet ArtBeating Ce contenu a été publié le Knowtex par Marion, et marqué [...]

    Poster un commentaire

    *

    *

    Les champs marqués d'une * sont obligatoires.